Etre

Se sentir en train de retomber au plus profond. Ne pas savoir ce qui se passe. N’en parler à personne. Ne plus avoir faim ! Ne pas savoir à quoi on sert ici, ni à quoi on pourrait servir nulle part. Ne plus grandir, tout arrêter, pour ne pas retomber. Douter d’une force trouvée avant […]

lire la suite

La trace d’un geste- TF

  Qui n’a jamais fait l’expérience de marcher sur une plage à l’endroit où les vagues viennent mourir et d’avoir ainsi vu les traces de ses pas s’effacer, l’eau venant toujours à nouveau lisser le chemin qu’il est en train de se frayer ? Si notre passage, à cette occasion, ne laisse pas de trace […]

lire la suite

Brouillon pour une confidence – Roger Caillois

Ne me demande pas toutes choses que j’ai sues qui étaient simples alors et qui ne le sont plus, ramifiées lentement dans l’écheveau des songes et qui m’étouffent aujourd’hui inextricables et nombreuses, comme une chevelure et comme la mémoire Je me sens proche de ces héros, un peu absurdes, sinon contradictoires, celui qui aveugla dans […]

lire la suite

JE s’adresse

JE s’adresse « Passado », proposition d’espaces et de passages pour l’adolescence, est aussi un lieu où des jeunes se sont adressé, à nous animateurs et aux autres participants, et aussi peut-être à chacun qui peut entendre, à quiconque, à personne, et encore à la page vide, au silence, au hasard. La demande formulée est parfois claire […]

lire la suite

Les échanges autour du thème des lieux

  proposé par RM   Quels sont les lieux dont nous ont parlé les participants de Passado ? Les premiers messages spontanés se sont fait écho sans l’avoir cherché… Il y a le dedans et le dehors, les rencontres et la solitude – rencontres avec d’autres ou avec soi-même… Les préférences à cet égard sont […]

lire la suite

La Fabrique du paysage

  Une histoire de petites touches   Un de mes collègues m’a donné récemment l’opportunité de photocopier ses photocopies d’un livre depuis longtemps épuisé et devenu introuvable. Il s’agit du livre d’un poète dont j’ai déjà cité un texte sur PASSADO, à propos d’un flingue. Son nom est Francis Ponge. Un de ses poèmes s’appelle […]

lire la suite

Ballons rouges et feuille blanche

« A quoi ça sert Passado ? » nous demandait un participant. Voici quelques éléments de réponses glanés çà et là dans les échanges, et comment je les ai lus. A tenter de renverser une pente destructrice en jet créateur : « (…) Essaye de mettre ton énergie de désespoir dans quelque chose de créatif, […]

lire la suite

Quête d’un interlocuteur

      Concernant le thème des lieux, j’avais tenté de suivre la manière dont un Je venait adresser ses questions, déposer son désarroi, ses malaises et ses colères. Autour des rythmes et des moments, j’ai essayé de suivre quelques traces de la circulation d’une adresse, la manière dont elle parvient ou non à destination, […]

lire la suite

Cheminer par l’écrit

    Un espace pour tous Passado est un espace. Est-il virtuel, réel ? Grand débat, qu’Octavio Paz déplace pour nous : CERTITUDE Si réelle est la blanche lumière de cette lampe, réelle la main qui écrit, sont-ils réels les yeux qui regardent ce qui est écrit ? D’un mot à l’autre ce que je dis s’évanouit. […]

lire la suite



 L’album zutique

    Transcription du récit d’un échange inattendu mêlant sens et sonorités. Il démarre par un ras-le-bol. Entendu de ciels trop lointains, il retombe vers la terre molle où s’empèsent les pas. Mais il percute à temps une oreille qui ne laisse d’être réceptive au cri, et d’où il peut dès lors repartir vers d’autres […]

lire la suite

AmouRoumA

  Il m’est venu, après la période d’échanges autour du thème de l’amour, un titre en reflet. C’est l’amour qui se montre autrement, qui se voit à l’envers d’une certaine manière. Quelqu’un avait-il remarqué que les lettres du mot « ami » étaient les trois premières de celui d' »aimer »? Etrange… Au centre, il y a un R […]

lire la suite

Caisse à dire

Etre et paraître, ancien dilemme, éternelle opposition. Etre soi-même, paraître aux yeux des autres. trouver son être dans ce qu’on paraît aux yeux des autres. Tout un éventail d’attitudes existent qui vont de l’être au paraître. Une de ces formes arrive quand on est confronté à ce que l’on appelle « faire semblant.» Autour de […]

lire la suite