Le Scriboire

 

Le Scriboire est un lieu où s'inscrivent les pas des passants sur PASSADO. Il conjugue le mot « scribe » qui vient de scribere, écrire, et « écritoire » qui a désigné un « cabinet d'étude » et a signifié aussi un petit meuble portatif contenant tout ce qu'il faut pour écrire. Le Scriboire rassemble donc celui qui écrit et le lieu où ça s'écrit. Le Scriboire rime avec mémoire.

La Pass'thèque

est le lieu où se recueillent les éléments signifiants qui ont été rencontrés au fil des échanges. Elle s'ouvre comme un coffre -thèque vient du grec thêkê qui signifie "coffre, boîte (où l'on dépose quelque chose.)" - dont le trésor se constitue des passages importants : Pass'thèque.

Florilège

rassemble poèmes et chansons qui ont parlé aux participants et qu'ils ont voulu partager sur l'espace, pour lancer une question ou pour faire écho à une préoccupation, pour prendre appui pour préciser un sentiment difficile à formuler.

Traces des passages

recueille ce qui a marqué les échanges durant une période thématique. Les animateurs essayent d'y reprendre des séquences ou des phrases-clés à partir du thème ou du style des échanges dans des textes qui bordent l'espace tel qu'il se constitue. Ces traces visent, d'une part, à assurer l'inscription de ce qui se dit, d'autre part, à indiquer la teneur des échanges aux nouveaux arrivants.

La vie en cours

est celle qui se déroule en dehors de PASSADO, les trajets, projets, rejets,., d'autres venus d'ailleurs qui nous interpelle, font écho sans le vouloir à nos questions. Des invités viennent y tracer quelques lignes sur ce qui, dans leur vie en cours, les traverse encore de l'adolescence. Il laisse comme des fenêtres sur la vie à ouvrir pour aérer l'espace.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *